mercredi 8 janvier 2020

Souvenirs d' enfance - Les billes








Souvenirs d' enfance .
Tranches de vie .

Avant que ma mémoire défaille (c’est peut-être déjà commencer) un peu de nostalgie.
Des objets, des citations de cette époque déjà lointaine pour moi. (Mais pas si éloignée que cela)



Les Billes .

En terre ou en verre (les calots) les billes en terre que nous achetions à l’unité chez" le Marchand de couleurs" autrement dit le quincaillier ou le bazar.
Un centime pièce mon grand-père me donnait 100 Francs de pourboire quand j’allais acheter son tabac :100 Francs= 1 franc = 15 cts €.
100 billes qui pouvait être 200 le soir ou zéro.

Un des jeux familiers des garçons dans les cours de" Récré" pas de console elle sera inventée beaucoup plus tard, pas de téléphone mobile (nos parents attendaient dans les années 70 entre 2 et 3 ans pour obtenir une ligne) alors je vous dit pas dans les années 50 .

 Les Jeux de billes.

La tique :  2 joueurs une bille est placée au milieu les joueurs décident d’un nombre de pas ou se placer pour tirés.  Celui qui touche la bille la remporte, si personne ne touche la bille, elle reste au pot et celui qui touche en premier remporte le pot.

Le Pot  :On creuse dans le sol un petit trou "le pot". Ce sera la cible. On se place à environ 3 m de distance. A tour de rôle, les joueurs vont lancer une bille en essayant de la faire entrer dans le pot. On peut toucher les billes déjà lancées. On peut également essayer de toucher une bille adverse pour l'écarter du pot. Celui qui entre le premier dans le pot ramasse le tout.

Le tir : Nous placions un soldat a quelques dizaines de centimètres d’un mur
Les joueurs convenaient du nombres de pas pour tirer en fonction de la valeur du sujet un soldat Starlux valait un nombres de pas plus important qu’un soldat Mokarex (soldat obtenu dans un paquet de café de la marque Mokarex le nombre de billes à tirées pouvaient être déterminées à l’avance de même que la position du soldat de face ou de profil, celui qui renversait le soldat avec sa bille remportait  le soldat ..

Les circuits : Un circuit était tracé soit sur le sable, dans la terre ou à l    craie sur le bitume, chaque joueur disposait d’un pion souvent une figurine de coureur cycliste (ou un soldat) et à l ' aide de la technique dite de la Pichenette ( bille à terre le doigt est replié sur le pouce ) le premier arrivé à gagner .


La Poursuite : Deux joueurs, le premier lance sa bille le second tente de la touchée s’il n' y parvient , il se place à l' endroit où la bille est tombée et ainsi de suite le premier qui touche la bille la ramasse . 

Il devait exister d' autres jeux en fonction des régions .




Enhanced by Zemanta
<!-- Google Tag Manager
Merci de votre visite et bonne journée à toutes et tous !
-Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez dom44 sur Hellocoton
Paperblog Rendez-vous sur Hellocoton !CoolSocial
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Consultez le profil de DUBOIS sur Pinterest.

Sélection du message

La pensée philosophique du jour

Pensée  philosophique du jour . Juste pour rire C'est comme il a dit lui ! Le Chat de Philippe Geluck Attention  réservé  à un  p...