samedi 14 mai 2022

Fable de Jean de La Fontaine LE RAT ET L'HUÎTRE

 Fable de Jean de La Fontaine
LE RAT ET L'HUÎTRE



Un Rat hôte (1) d'un champ, Rat de peu de cervelle,
Des Lares (2) paternels un jour se trouva soû.(3)
Il laisse là le champ, le grain, et la javelle, (4)
Va courir le pays, abandonne son trou.
Sitôt qu'il fut hors de la case,
Que le monde, dit-il, est grand et spacieux !
Voilà les Apennins, et voici le Caucase :
La moindre taupinée (5) était mont à ses yeux.
Au bout de quelques jours le voyageur arrive
En un certain canton où Thétys (6) sur la rive
Avait laissé mainte Huître ; et notre Rat d'abord
Crut voir en les voyant des vaisseaux de haut bord.
Certes, dit-il, mon père était un pauvre sire :
Il n'osait voyager, craintif au dernier point :
Pour moi, j'ai déjà vu le maritime empire :
J'ai passé les déserts, mais nous n'y bûmes point.
D'un certain magister (7) le Rat tenait ces choses,
Et les disait à travers champs ;
N'étant pas de ces Rats qui les livres rongeants
Se font savants jusques aux dents.
Parmi tant d'Huîtres toutes closes,
Une s'était ouverte, et bâillant au soleil,
Par un doux zéphir réjouie,
Humait l'air, respirait, était épanouie,
Blanche, grasse, et d'un goût, à la voir, nompareil.
D'aussi loin que le Rat voir cette Huître qui bâille :
Qu'aperçois-je ? dit-il, c'est quelque victuaille ;
Et, si je ne me trompe à la couleur du mets,
Je dois faire aujourd'hui bonne chère, ou jamais.
Là-dessus maître Rat plein de belle espérance,
Approche de l'écaille, allonge un peu le cou,
Se sent pris comme aux lacs (8) ; car l'Huître tout d'un coup
Se referme, et voilà ce que fait l'ignorance.

Cette fable contient plus d'un enseignement.
Nous y voyons premièrement :
Que ceux qui n'ont du monde aucune expérience
Sont aux moindres objets frappés d'étonnement :
Et puis nous y pouvons apprendre,
Que tel est pris qui croyait prendre.

1) habitant
(2) Dieux de la maison
(3) se dit aussi de ce qui rassasie l'esprit (Dict. de Furetière)
(4) tas d'épis laissés sur le sol, qu'on laisse sécher avant d'en faire des bottes.
(5) butte de terrre laissée par les taupes ...
(6) reine de la mer
(7) maître d'école de village
(8) noeuds coulants pour prendre oiseaux, lièvres ou autres gibiers

Fable de Jean de La Fontaine LE RAT QUI S'EST RETIRE DU MONDE

 Fable de Jean de La Fontaine
LE RAT QUI S'EST RETIRE DU MONDE

Les Levantins (1) en leur légende
Disent qu'un certain Rat las des soins (2) d'ici-bas,
Dans un fromage de Hollande
Se retira loin du tracas.
La solitude était profonde,
S'étendant partout à la ronde.
Notre ermite nouveau (3 ) subsistait là-dedans.
Il fit tant de pieds et de dents
Qu'en peu de jours il eut au fond de l'ermitage
Le vivre et le couvert : que faut-il davantage ?
Il devint gros et gras ; Dieu prodigue ses biens
A ceux qui font voeu d'être siens.
Un jour, au dévot personnage
Des députés du peuple Rat
S'en vinrent demander quelque aumône légère :
Ils allaient en terre étrangère
Chercher quelque secours contre le peuple chat ;
Ratopolis était bloquée :
On les avait contraints de partir sans argent,
Attendu l'état indigent
De la République attaquée.
Ils demandaient fort peu, certains que le secours
Serait prêt dans quatre ou cinq jours.
Mes amis, dit le Solitaire,
Les choses d'ici-bas ne me regardent plus :
En quoi peut un pauvre Reclus
Vous assister ? que peut-il faire,
Que de prier le Ciel qu'il vous aide en ceci ?
J'espère qu'il aura de vous quelque souci.
Ayant parlé de cette sorte,
Le nouveau Saint ferma sa porte.
Qui désignai-je, à votre avis,
Par ce Rat si peu secourable ?
Un Moine ? Non, mais un Dervis (4) :
Je suppose qu'un Moine est toujours charitable.
(1) Peuples de l'Orient
(2) soucis
(3) d'une nouvelle espèce
(4) religieux turc menant une vie de pauvreté et austère
Aucune description de photo disponible.
Christiane Bellina et Olier Thiodet

Photo de Robert Doisneau

 Photo de Robert Doisneau



Je n' ai pas connu cette époque , mais cette image évoque des souvenirs pour moi, un de mes cousins tenais un café dans les halles rue Saint Martin , ouvert 24/24 Café bois charbon dont il livrait les sacs dans les immeubles voisins , location de diables destinés au boucher dont le quartier était tout proche, son  enseigne ' Au bon Petit Diable ' il s'y  côtoyait un monde interlope ou le fort des halles rencontrait le notaire du coin, ou la prostituée de la rue Quincampoix croisait l' instituteur de l' école Sainte Merry toute proche.

 Moi quelques années après j' ai entamé ma vie professionnelle dans le même quartier , au moment ou commençait la démolition du ventre de Paris ,j' y ai passé mes meilleurs années pro , fréquentant les restaurants du coin pour nos repas du midi qui quelquefois s ' éternisaient et surtout en y rencontrant des collègues avec lesquels travailler était plus que plaisant , qu' est que nous avons rigolés , tout en effectuant notre travail, je suis allé aussi à l' école Sainte Merry le soir après le travail pour ce que l ' ont appelait les cours du soir après le travail ,mais cela c' était avant .

Inutile de vous dire que mon cousin était Auvergnat.

LE DICTON DU JOUR 14 MAI

Dictons et Proverbes du Jour.
14 Mai

À la Saint Matthias, c’est tout chaud ou tout glace.

ET une vingtaine d' autres.
Chaque jour un (des) nouveau(x) dicton(s) proverbe(s) bons sens populaire, adages .sagesse paysanne, traditions populaires, bon sens paysan. Dicton météo, dicton météorologique. Souvent fiable quelquefois contradictoire.

Saint Mathias * Apôtre (1er s.)

C'était généralement le 25 e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la carpe.



À la Saint Matthias, c’est tout chaud ou tout glace.
À la Saint Matthias, traite les insectes les plus coriaces.
À la Saint-Boniface, mai pluvieux nous fait face.
À la Sainte Aglaé, admire les asperges du Danae. (les jeunes pousses du laurier d’Alexandrie ressemblent à des asperges).
À la Saint-Matthias, tout chaud ou de glace.
À Saint Mathias, corbeau tu t'en vas, coucou ramèneras, dans sept semaines l'entendras.
À Sainte-Théodore, fleurit le bouton d'or
Au jour de la saint Boniface, toute boue s’efface.
Au mois d'avril, le blé est en épi , au mois de mai, il est en lait ,a la saint Urbain, il est en grain , a la saint Claude, le froment ôte sa caule
Ciel qui brouillasse à la Saint Matthias, dans le jardin la bouillasse.
En mai et en juillet, ni femme ni chou
Entre l’Ascension et la Pentecôte, si on tond les moutons, il sort un corps de la maison.
Le bon saint Boniface, entre en brisant la glace.
Le bon Saint Matthias efface toute la bouillasse.
Le bon Saint-Boniface, entre en brisant la glace.
Le jour de Sainte Aglaé, est souvent glacé.
Les Saints de glace passés tes haricots tu peux semer.
Pour avoir une blanche peau, Faut se laver avec de la rosée de mai
Qui se soigne (se saigne) à Saint-Matthias, un an de santé il aura.
Saint Boniface brise la glace.
Saint-Boniface nous ôte la boue, ou il nous en met jusqu'au cou.
Saint-Mathias casse la glace, s'il n'en trouve pas il faut qu'il en fasse
Si le printemps se languit encore à la Saint Boniface que veux-tu que l’on y fasse ?

* Mais aussi les: Aglaé – Aglaée – Aglaïa – Aglaïane – Aglaïs – Aglaonéma – Boniface – Djamela – Djamele – Djamella – Djamila – Djamilah – Djémila – Gelvestr – Jamela – Jamila – Jelvestr – Jemila – Marie-Dominique –Mathias – Mathis – Mathys – Matias – Matthias – Matthis-Pons – Shayna.

Le dicton du jour Charlie HEBDO 14 mai

Le Dicton du jour.
Charlie Hebdo- Charb


Le Chat par P Geluck.

 C'est comme il a dit lui !
Le Chat par P Geluck.





Allais la France

Allais la France


Quelques définitions de notre langue comme Alphonse Allais les a écrites, ou aurait pu les écrire.

Le parler Nantais .Point fin

Le parler Nantais.


 
Passage Pommeraye Nantes


Chaque jour un nouveau mot de patois du Pays Nantais, locutions régionales, expression locale. Extrait de ' Locutions Nantaises' Paul Eudel 1884 

Jeux de mots

 


Quand ont fait les courses en Turquie , ont met les listes en boule .




La Perle du jour.

 La Perle du jour.


Des perles de l'administration mais pas que, trouvées çà et là.

La citation du jour Friedrich Nietzsche

  
 

       



“Il y a toujours un peu de folie dans l'amour mais il y a toujours un peu de raison dans la folie. ”

                                               Friedrich Nietzsche

Sélection du message

La pensée philosophique du jour

Pensée  philosophique du jour . Juste pour rire C'est comme il a dit lui ! Le Chat de Philippe Geluck Attention  réservé  à un  p...