vendredi 17 décembre 2010

Cake aux tomates confites.





 Cake aux tomates confites 


Pour 6 convives cuisson  50 minutes
100 g de tomates confites
200 g de farine
50 g d' olives noires dénoyautées
4 œufs
10 cl de vin blanc sec

Sablés au Biscuits roses de Reims.

Biscuit rose de ReimsImage via Wikipedia


Biscuits Rose de Reims Maison Fossier


Pour  environ 30 sablés

12 biscuits rose de Reims
140 g de poudre d' amandes
140 g de farine
2 oeufs
45 g de sucre glace
125 g de beurre

1 cuillère à café de levure chimique

Préparation du thé .




La  Préparation du Thé .


Les cinq règles d' or


Règle 1 : Ebouillanter la théière et n’ utiliser qu ‘ une théière par type de thé

Cette opération permet de réchauffer la théière avant d’ y mettre les feuilles pour quelles libèrent tout leur parfum



2 : Mettre dans la théière une cuillérée de thé en vrac par personne plus une cuillérée pour la théière, replacer le couvercle et laisser les feuilles se développer quelques minutes.

L ‘ ajout d’ une cuillérée permet d’ obtenir un thé plus corsé, mais non amer .
Si le temps d’ infusion est trop long , les tanins sont libérés en trop grande quantité, ce qui donne une âcreté et une amertume très désagréable .


feuille-1-.gif


3 : Mettre de l’ eau non chlorée frémissante ou ayant juste commencé a bouillir  
l’ eau qui bout trop , perd une partie de l’ oxygène nécessaire à l’ infusion.

4 : Laisser infuser de 3 à 5 minutes selon le thé 




15.gif

 

5 : Retirer le thé et surtout remuer et servir chaud .
Remuer l’ infusion permet de bien mélanger les arômes 

 
the-ar-050505.jpg


Enhanced by Zemanta

Patois Nantais locutions alimentaires

Petites locutions Nantaises 
se rapportant a l' alimentaire .



Assiettée - Une assiettée de soupe.
Ballée - Lot de légumes. Une ballée de patates.
Bergigner - Marchander. « Il ne bergigne pas quand il va au Bouffay. »
Bernotter - Manger du bout des dents.
Beurrée - Tartine. Une beurrée de confiture.
Bigourneaux - Pour bigorneaux. Coquillages. Les bigourneaux de Saint-Marc sont excellents.
Bleu - Un poisson bleu, pour ne pas dire maquereau.
Boize - Arête de poisson.
Bolée (une) - Un bol plein.
Bottereau - Caisse en bois, percée de trous, qui plonge dans l'eau derrière les bateaux et sert à garder le poisson vivant.
Boucherée - « Donnez-moi une boucherée de pain. » (bouchée).
Bouette (de la) - Mauvaise boisson.
Boustifailler - Manger très souvent. « Pourvu qu'il boustifaille, il est content. »
Bricolis - Petits choux verts. (Brocolis).
Casse-museau - Sorte de pâtisserie très légère, faite de pâte échaudée
Castilles - Petites groseilles. Il y a des castilles blanches et rouges. Les castilles noires sont le cassis.
Caumé - Ce fruit est tout caumé. Bien mûr.
Caumaille - Une réserve de fruits.
Cercifis - Salsifis. « Qui veut mes cercifis ? » crient les marchands dans les rues.
Chope - Fruit avancé. « Cette poire est chope, » c'est-à-dire blette.
Civelle - Frai d'anguille. Au figuré, maigre, délicat. Une grande civelle : une fille efflanquée.
Coin (beurre de) - Un morceau de beurre de table.
Craulle - Grande tasse ronde.
Crousseton Croûton de pain. « Je demande le crousseton. »
Crousilles - Terme générique pour désigner plusieurs coquillages à manger.
Diguedée - Trop manger. « Il s'est flanqué une diguedée.
Ebaupin - Pour aubépine
Echaudé - Sorte de galette en forme de fer à cheval faite avec une pâte lourde
Fouailler - On dit d'un mets savoureux, mais fortement condimenté : « C'est bon, mais la goule en fouaille. 
Fricot - Le plat qui vient après la soupe, que ce soit viande ou poisson. Manger un bon fricot, faire un bon repas.
Frigousse - Aliments, nourriture.
Fristi - Faire son fristi, préparer sa nourriture.
Galettoire - Ustensile pour confectionner des galettes.
Goulée - Grosse bouchée. « J'ai pris une bonne goulée. »
Goulipia - Qui mange salement.
Gralée (une)- Tartine grillée.
Grigne (la) - Extrémité du pain ; le grignon.
Groux (des) - Bouillie de blé noir. Manger des groux.
Guillaré - Petite fouace.
Hatille - Déchet de porc. Les paysans se régalent de hatille.
Houle - Pot en grès. « J'ai acheté une bonne houle de beurre au marché Talensac. »
Kilo (boire un) - Boire un litre de vin.
Limas - Escargot, limaçon.
Marguin - Petite anguille.
Miachée - Faire une miachée pour les chats, une soupe très épaisse.
Mitaude - Galette trempée dans du vin blanc.
Mûr - « Le mûr est dedans. » Se dit d'un fruit presque mûr.
Navette - Gâteau de forme triangulaire qu'on fait revenir à la poêle.
Noces (des) - Bouilli de gruau. « J'ai mangé de bonnes noces. »
Pante - Petit dîner fin. Faire une petite pante chez Monnier.
Pannerée - Lot de fruits et de légumes dans un panier en joncs. « Voulez-vous ma belle pannerée de poires ? »
Pimpenaux (des) - Sorte d'anguilles.
Platée ou platerée - Un plein plat de mets.
Pois de Rome - Haricots verts.
Pottée (une) - Mesure de lait
Ragougnasse - Ratatouille. Mauvais ragoût.
Ravouiller - Remplir à nouveau avec du liquide
Rimer - Brûler. « Ce lait a de l'odeur. Il est rimé. »
Riquiqui - Liqueur. « Voulez-vous un verre de riquiqui ?
Roucher - Ronger. « Pas un os à roucher. »
Sigournais - Mauvais vin blanc.
Sorette, saur - « Un harang sorette. »
Soupièrée - Contenu d'une soupière pleine
Sucrin (un) - Petite citrouille très sucrée.
Tamponne - Cuisine. Faire sa tamponne ensemble.
Tapée - Forte dose. « Donnez-moi une bonne tapée de pommes de terre. »
Verrée - Un verre plein.

Foie gras et accompagnements



Foie gras et accompagnements .


La présentation du foie :





On peut poser le foie gras sur des toasts tièdes (du type pain de mie).
Certain le préfère avec un bon pain de campagne (moi entre autres)



174822419-a0f4659492.jpg



Ensuite vous pouvez soit le poser en tranche sur ces toasts, soit l'étaler comme du pâté. Entre nous qu'elle que soit la façon dont vous l'étaler, il aura toujours le même goût.

Foie gras mi cuit





Recette de foie gras
Mi- cuit




Voici un premier exemple de recette traditionnelle de foie gras :

Tout sur le Foie Gras .

Foie gras "en cocotte" with mustard ...Image via Wikipedia

Tout sur le Foie gras


Différence entre le foie de canard ou d'oie?
Les vrais connaisseurs arrivent à faire la distinction entre le foie gras d'oie ou de canard

Foie Gras






Le Foie gras.





Son histoire remonte à l'Egypte ancienne (fresques de tombes vieilles de 4 500 ans à Saqqarah). Les Égyptiens gavaient plusieurs espèces d'oiseaux, dont des oies, à l'aide de granules de grains rôtis et humidifiés.
 Plus tard la pratique s'étendit dans toute la région méditerranéenne. Le poète grec Cratinos  l'évoque au Ve siècle av. J.-C.

La Fleur de sel


La Fleur de sel.


Les Marais salant de la côtes Atlantique


Ceux de Guérande comprennent les communes de GuérandeBatz-sur-MerLe CroisicLa Turballe ;
Ceux du Mès englobent les communes de MesquerSaint-Molf et Assérac.
Bassin salicole de Carnac


La fleur de sel est la mince couche de cristaux blancs qui se forme à la surface des marais salants en général par l'action évaporatrice du vent. 

Le Boudin

BOUDIN aux POMMES, POIRES et SIROP d'ÉRABLE
BOUDIN aux POMMES, POIRES et SIROP d'ÉRABLE (Photo credit: Mary.Do)
Le Boudin .



 Le Boudin noir est l'une des plus anciennes charcuteries connues. Il aurait été inventé durant l'Antiquité, par une cuisinier grec nommé Aphtonite. Au Moyen Âge, le boudin noir était dégusté dans les tavernes. Aujourd'hui, on en consomme en toutes occasions.



L'origine du mot est obscure, elle pourrait venir de bedaine, de l'ancien français boudine, signifiant "gros ventre" ou bien alors du radical bod- qui indique quelque chose d'enflé.

1.        Un nombre montrera plus que des mots que les Français aiment le boudin noir : en France, durant l'année 2002, 14 731 tonnes de boudins ont été consommées. Le boudin noir (aussi appelé boudin rouge) est fabriqué à partir de sang de porc et des condiments. Le boudin noir se mange en France pendant le déjeuner ou le dîner, mais il se mange aussi pendant le petit déjeuner anglais.

Boudin basque   : garni d’oignons
      Boudin blanc d'Avranches
      Boudin blanc d'Essay
La trulle Nicoise
Le boudin aux châtaignes en Limousin ;
le boudin créole
      Le boudin de Nancy
Le boudin de Bourgogne ;
Le boudin de Mortagne-au-Perche (Normandie).
Le boudin de Paris ;
Le boudin de Vertou  ( Loire atlantique)
Le boudin galabart: charcuterie type de boudin du sud ( Lacaune)
Le boudin Alsacien ;
      Le coudenou : charcuterie , boudin blanc de Mazamet Tarn
Le sangui                : boudin Corse
Le tripotxa ( boudin de mouton Basque )

Le Boudin de Vertou ou Vertou les Boudins

 “C'est Napoléon III qui fut à l'origine de cette appellation. Son ministre Busson-Billot avait des terres sur Basse-Goulaine et fit servir à l'empereur de la charcuterie qui provenait de la boutique de M. Thébaudeau”, Vertavien charcutier : Napoléon III tomba fou amoureux de son boudin, lui rendit personnellement visite et s'en fit adresser chaque semaine un colis. D'où Vertou les Boudins ,la tradition a été respectées , par les charcutiers Poulain , Badeau et a ce jour par P Cotard  champion d’ europe du meilleur boudin bl anc et créateur du Sarment Vertillais :

Le 1er Boudin Noir au gingembre, confit au miel d'acacia et au muscadet du pays du vignoble Nantais. Étuvé et séché en cave, finement tranché, le SARMENT VERTILLAIS ® accompagnera vos apéritifs, cocktails et autres .
Enhanced by Zemanta

Sélection du message

La pensée philosophique du jour

Pensée  philosophique du jour . Juste pour rire C'est comme il a dit lui ! Le Chat de Philippe Geluck Attention  réservé  à un  p...